Silvia Camporesi, After Zabriskie, Courtesy Galleria z2o

“Photographie italienne”


Par Silvia Camporesi, Simona Ghizzoni, Beatrice Pediconi, Fabrizio Bellomo, Massimo Siragusa

Du 22 Janvier, 2015
Au 11 Février, 2015

Songes et visions

Les artistes réunies dans cette exposition travaillent entre photographie et vidéo, explorant les traditions et questionnant le présent. Chacune s’interroge sur son rôle de créateurs d’images dans un territoire qui s’est nourri d’images depuis des siècles. “Songes et Visions”. Trois femmes photographes, trois auteures confirmées sur la scène contemporaine italienne travaillant de manières diverses et interprètant chacune sa vie, réelle ou imaginaire, avec un regard neuf, poétique et intense. Chaque artiste présente deux travaux photographiques dans des formats différents. Silvia Camporesi (née en 1973) donne une interprétation du monde entre légèreté et amusement, offrant parfois une vision plus sombre, comme baignée d’une attente magique et troublante. Une oeuvre influencé par la littérature ou les arts plastiques. Simona Ghizzoni (née en 1977) impose toujours la présence d’une figure féminine, véritable protagoniste d’une histoire ou d’une vision. Tel un fantome, les femmes qui hantent ses images sont comme une impression fugitive saisie au vol avant de disparaître à jamais. C’est notamment le cas de la série réalisée pour le long métrage “Tout parle de toi” (2011) d’Alina Marazzi avec Charlotte Rampling. Beatrice Pediconi (née en 1972) surprend avec des images où rien ne semble être vrai. Minimales, elles donnent à voir une matière première en continuelle transformation invitant chacun à méditer.

La scène du quotidien

Dans “La scène du quotidien”, on déambule dans les places célèbres de la tradition architecturale italienne, les amphithéâtres romains et les centres commerciaux colorés. Les grands formats en couleurs de Massimo Siragusa (1958) montrent les espaces anciens et modernes de notre quotidien. Expressément frontales et précises, comme les toiles des paysagistes du XVIIIe siècle, ces images documentent les espaces de nos relations sociales quotidiennes. Ici, ils sont déserts, comme les scènes de théâtre de De Chirico. Les personnages des vidéos de Fabrizio Bellomo (1982) parviendront-ils à les remplir ? Donnant forme et rythme à une scène de jeu de rôles de la société contemporaine digne d’un grand dramaturge, les “personnages” choisis par l’auteur habitent ces espaces. Les films sur les vendeurs le long des plages de Bari représentent la construction d’une pantomime des relations humaines complexes. De la même manière, les jeunes surpris au bord de la piscine au moment où ils préparent une fête estivale deviennent vraiment les acteurs – avec gestes et regards plein d’émotions – de cette scène où se jouent leurs vies.


Beige Gallery, Beirut Jewellery Souks
Beirut Central District

Quand

Du 22 Janvier, 2015
Au 11 Février, 2015

12:00pm - 8:00pm