Alessandro Puccinelli Plastic Bottle

« J’ai traversé les sept mers »


Par Alessandro Puccinelli

Du 21 Janvier, 2016
Au 10 Février, 2016

Le travail d’Alessandro Puccinelli se range sans hésitation parmi les œuvres engagées. Profondément choqué par la révélation de la pollution massive des océans par les déchets plastiques non dégradables, l’artiste a eu l’idée de mettre au service d’une interpellation par l’image ses compétences de photographe spécialisé dans le reportage publicitaire. Il a ainsi collecté des objets de rebut laissés par le reflux sur le sable des côtes, et il en a soigné la mise en scène comme il l’aurait fait pour des produits de prestige. Fond noir à la fois prestigieux et un peu morbide, éclairage réglé, tout vise à magnifier la bouteille vide, le ballon crevé, le jouet abandonné. « Je les ai glamourisés, comme des soldats revenant de la guerre, meurtris et blessés, dit le photographe. J’ai idéalisé leurs blessures et leur ai conféré l’aura d’avoir survécu à des tempêtes, au vent,
à la pluie, au soleil et au sel. » Mais il ne s’agit pas tant de rendre justice à des objets mal-aimés que d’éveiller les consciences par le paradoxe iconique. Le plus paradoxal est d’ailleurs que, dans ces photos de studio, on ne voit jamais la mer ! Or c’est elle qui fascine Puccinelli. Amoureux des horizons marins depuis son adolescence, il a même choisi de quitter souvent sa Toscane pour profiter des beautés de la côte portugaise. Il voudrait que son « parcours des sept mers » prenne des allures de campagne artistique et invite le spectateur à agir lui-même pour le bien d’une « planète bleue » en singulier péril.


Beirut Exhibition Center (BEC)
BIEL
Beyrouth

Quand

Du 21 Janvier, 2016
Au 10 Février, 2016

11:00am - 8:00pm