Pour sa première édition au Liban, le festival de la photographie Méditerranéenne, Photomed, a ouvert ses portes dans plusieurs galeries de la capitale. Exporté de sa ville natale française Sanary-Sur-Mer par une initiative de Philippe Heullant, président de Photomed France et Serge Akl, directeur de l’Office du Tourisme du Liban à Paris, Photomed Beyrouth 2014 a œuvré à mettre en relief la richesse de la Méditerranée à travers les travaux de nouveaux talents émergents et ceux des maîtres de l’image.

Trois invités étaient à l’honneur du 17 Janvier jusqu’au 16 Février 2014 : l’italien Nino Migliori, auteur de la photo Le Plongeur datant des années 50 qui est mise en avant sur l’affiche officielle du festival, le réalisateur grec de renommée internationale Costa Gavras qui a présenté une série de photographies prises sur ses plateaux de tournage et le libanais Fouad el Khoury. A cette occasion, des photographes venant de la Grèce et la France étaient au programme tout en gardant une place privilégiée aux sept libanais dont le travail a été mis en valeur par Tony Hage, le commissaire de la partie libanaise. Nous citons : Caroline Tabet, Emile Issa, Joanna Andraos, Lara Zankoul, Tanya Traboulsi, Mazen Jannoun et Ghadi Smat.

Chaque photographe a exposé une vision intime de son univers sous le regard bienveillant de Jean-Luc Monteresso, directeur artistique de cet événement, fondateur et directeur de la Maison européenne de la photographie. Cette démonstration interculturelle a été accueillie par Byblos Bank, The Venue de Solidère, le Souk des joailliers, l’Espace des lettres de l’Institut Français du Liban et Station de Jisr el Wati.